Installer Openvswitch sous Fedora avec NetworkManager

Introduction

On ne présente plus Openvswitch, une brique importante du SDN (Software-defined networking). OpenvSwitch est destiné aux déploiements de virtualisation multi-serveurs. Les possibilités d’OVS sont nombreuses, il gère les vlans, la QoS, OpenFlow, le bonding, le mirroring. Il supporte Xen, KVM, Proxmox, Virtualbox et est intégré dans Openstack, openQRM, OpenNebula et oVirt.

La plupart des articles que l’on trouve sont assez anciens. Ils préconisent de désinstaller NetworkManager de Linux, action qui devient problématique avec les versions 8 de Centos ou RedHat, puisque l’ancien service Network et la configuration des scripts dans /etc/sysconfig/network-scripts sont tolérés mais considérés comme obsolète.

Installation

Pour l’installation rien de plus simple:

# dnf install openvswitch NetworkManager-ovs
# systemctl start openvswitch.service
# systemctl enable openvswitch.service

Utilisation dans NetworkManager

Pour créer son bridge, on va l’appeler originalement « mybridge » :

# nmcli c add type ovs-bridge conn.interface mybridge con-name mybridge
# nmcli c add type ovs-port conn.interface mybridge master mybridge con-name ovs-port-mybridge
# nmcli c add type ovs-interface slave-type ovs-port conn.interface mybridge master ovs-port-mybridge con-name ovs-if-mybridge

Vous remarquerez que l’on passe par la commande nmcli pour que les actions soient enregistrées par NetworkManager. La règle c’est : création d’un bridge qui contient un port qui lui même peut contenir des interfaces.

Ensuite on ajoute à notre bridge un interface physique :

# nmcli c add type ovs-port conn.interface eno1 master mybridge con-name ovs-port-eno1
# nmcli c add type ethernet conn.interface eno1 master ovs-port-eno1 con-name ovs-if-eno1
# nmcli connection up ovs-if-eno1 #on active la connection c'est maintenant le bridge qui possède l'IP de eno1

Vous pouvez maintenant constater le résultat avec la commande ovs-vsctl show. Maintenant si vous le souhaitez, pour ajouter des vports, il faut utiliser les commandes suivantes:

# nmcli c add type ovs-port conn.interface vport0 master mybridge con-name ovs-port-vport0
# nmcli c add type ovs-interface conn.interface iface0 master vport0 con-name ovs-iface0

Pour ajouter enfin des vlans, c’est par ici:

# nmcli c add type ovs-port conn.interface vlan1 master mybridge ovs-port.tag 1 con-name ovs-port-vlan1
# nmcli c add type ovs-interface slave-type ovs-port conn.interface vlan1 master ovs-port-vlan1 con-name ovs-if-vlan1 ipv4.method static ipv4.address 192.168.7.1/24

# nmcli c add type ovs-port conn.interface vlan101 master mybridge ovs-port.tag 101 con-name ovs-port-vlan101
# nmcli c add type ovs-interface slave-type ovs-port conn.interface vlan101 master ovs-port-vlan101 con-name ovs-if-vlan101 ipv4.method static ipv4.address 192.168.11.1/24

# nmcli c add type ovs-port conn.interface vlan102 master mybridge ovs-port.tag 102 con-name ovs-port-vlan102
# nmcli c add type ovs-interface slave-type ovs-port conn.interface vlan102 master ovs-port-vlan102 con-name ovs-if-vlan102 ipv4.method static ipv4.address 192.168.13.1/24

Utilisation dans libvirt et KVM

Pour pouvoir bénéficier du bridge pour les VMs dans KVM, il faut éditer unitairement la configuration d’une VM :

# virsh list --all
# virsh edit ...

et modifier la partie « interface » du fichier xml (pensez à changer l’adresse mac hein…) :

<interface type='bridge'>
  <mac address="00:17:3E:EF:61:91"/>
  <model type='virtio'/>
  <source bridge='mybridge'/>
  <virtualport type='openvswitch'/>
  <address type='pci' domain='0x0000' bus='0x00' slot='0x03' function='0x0'/>
</interface>

Enfin si vous voulez profiter de manière globale du bridge avec virsh-manager, créez un fichier xml par exemple dans /tmp/ovs-network.xml :

<network>
  <name>ovs-network</name>
  <forward mode='bridge'/>
  <bridge name='mybridge'/>
  <virtualport type='openvswitch'/>
</network>

Ce fichier, on va l’intégrer dans libvirt pour qu’il obtienne un uuid :

# virsh net-define /tmp/ovs-network.xml
# virsh net-start ovs-network
# virsh net-autostart ovs-network
# virsh net-list # pour voir le nouveau réseau
et le réseau openvswitch apparu…

Et plus…

Voilà, vous pouvez maintenant bénéficier de votre bridge pour toutes vos nouvelles VMs, un vport sera ajouté automatiquement pour chaque serveur créé, que l’on pourra constater avec la commande ip addr. Vous pouvez également l’utiliser dans Terraform, par exemple avec le provider libvirt et xslt.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.