SAMBA, que la dance commence !

Par défaut, Samba 4.10 est exécuté en utilisant le mode « standard« . Seul le serveur CLDAP est concerné (le moteur LDAP).
Les versions ultérieures utilisent le mode «préfork».
L’option contrôlant ce mode est le paramètre -M ou –model du binaire samba.

Toutes les versions de Samba sont impactées si -M prefork ou -M single est utilisé.
Pour atténuer ce problème lié à l’authentification LDAP, il est conseillé d’utiliser l’option -M standard (cependant, le démon Samba sera plus gourmant en mémoire, qui implicitement peut permettre l’épuisement des ressources mémoires du système.

Plus d’informations sur la rubrique « Sécurité« .

Les publications relatées:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × = 10

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.