Vous avez dit … Proxmox ?

Beaucoup de produits de virtualisation commerciaux ou non, utilisent des technologies de virtualisations existantes et venant principalement des communautés OpenSource.
Citons parmi les plus connues et utilisées, comme XEN, KVM, QEMU, LXC/LXD, Openvswitch, Docker, …

Proxmox et les autres

Proxmox ou plutôt Proxmox VE est donc une autre solution intégrée comme VMware, XenCitrix, Nutamix et autres, permettant l’intégration de ces technologies en un seul produit. Bien souvent ces produits proposent une interface de gestion orientée opérationnelle, de ces technologies.
Proxmox propose une Web-Interface pour chaque hyperviseur, comme le propose les solutions Citrix, VMware, et cie.
A la seule différence des autres solutions, Proxmox VE ne propose pas un produit tiers pour gérer l’ensemble d’un ensemble de cluster d’hyperviseurs. Car cette dernière est intégrée de facto. Et c’est la principale différence !

Cette différence est de taille, mais ce n’est pas la seule. Lorsque l’on liste de plus près les fonctionnalités de cette solution intégrée, on peut s’apercevoir que les fonctions de base sont très nombreuses. A la différence d’autres éditeurs qui facturent et spécialisent des Appliances pour des fonctions annexes, Proxmox à choisi d’intégrer le tout avec les hyperviseurs.

Proxmox VE, juste un hyperviseur ?

Au final, une fois l’hyperviseur installé, vous avez accès aux fonctions de sauvegardes, réplications, gestion des clusters (bascules, HA, Datastores, etc.), des pare-feu, gestion des mise à jours logiciels, etc.
Imaginez un vSphere VMware intégré avec un LXC dans un hyperviseur, cela donne … un Proxmox VE !
L’interface WEBUI n’a pas la même beauté graphique que VMware par exemple, mais elle est sobre et fonctionnelle. Un mode console est disponible pour chaque VM ou conteneur avec support graphique avec Spice.
L’ensemble est supporté par une Debian.

Beaucoup d’éditeurs on fait le choix d’intégré Docker pour la gestion de conteneur orienté applicatif. Proxmox a garder la technologie de conteneur orienté OS. C’est un choix réellement différent mais vraiment très intéressant.

Les choix dans le stockage des données

Proxmox ou pour les intimes PVE, permet l’utilisation de différents types de format de fichiers pour stocker à la fois vos VMs, les données de sauvegardes, snapshots, et cie.
Et le choix est grand, en partant des formats classiques :

  • Groupes LVM
  • Répertoires sur un volume système existant
  • ZFS

utiliser des volumes dit distants tel :

  • Groupes LVM
  • iSCSI target
  • NFS Share
  • CIFS

Enfin lorsque vous souhaitez utiliser du stockage HA, répliqués ou dupliqués en mode HyperV alors vous disposez de :

Dernier en date le format RAID-Z ZFS, c’est l’équivalent du RAID-5 au format ZFS utilisé par Oracle, mais avec certaine nombre de fonctionnalités supplémentaires. Par exemple utiliser la mémoire vive comme cache, (appelé ARC) ou encore d’utiliser des SSD (appelé L2ARC).

Qui est Proxmox ?

Que ce cache t-il derrière ce nom assez gothique ? Proxmox est une société Viennoise qui principalement propose sa solution dans le milieu scolaire. Lié aux faibles coûts d’intégration. La première version proposée était la version 0.9; aujourd’hui 6.2 avec près de 12 ans d’expériences.
Avant tout Proxmox est le nom de la société, cette dernière réutilise sont expérience en proposant la même WebUI sur une solution intégrée et dédié à un serveur Web autonome ou pas: Proxmox Mail Gateway.

Proxmox VE gratuit ?

Comme le propose un certains nombre d’éditeur depuis près de deux ans, Proxmox propose sa solution gratuite sous forme d’une image ISO. A l’instar des autres éditeurs limitant leur gratuité à un certains nombre de ressources matériels ou à des fonctionnalités, Proxmox donne accès à TOUT. Proxmox vous donne accès aux repositiories de mise à jour en mode labo.
Attention, vous n’avez aucun support, n’utilisez pas de mode de fonctionnement pour de la production, et sachez que vous aurez un popup d’avertissement à chaque connexion à l’interface.

Quel est le modèle économique de Proxmox ?

Proxmox propose un support payant facturé au socket processeur sans limite, à l’instar de VMWare par exemple.
Un support en mode communautaire vous coutera 87€/an et par socket, ce qui n’est forcément très excessif.
Certains revendeurs comme EXTEIN peuvent vous proposer un tarif remisé sur le prix de ce support affiché par Proxmox.

En mode labo, vous devrez vous débrouillez avec le support wiki très riche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

× 2 = 14

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.